Un grand partenariat pour réduire de 25 % les décès prématurés causés par les maladies cardio-vasculaires d’ici 2025.

World Health Organization

  1. La « World Health Assembly », l’organe directeur de la WHO, a convenu en mai 2012 d’un objectif historique appelé « 25by25 » visant à réduire de 25 % les décès prématurés causés par les maladies non transmissibles (MNT, notamment les maladies cardio-vasculaires, le diabète, le cancer et les maladies respiratoires chroniques), et ceci d’ici 2025.
  2. La « World Health Assembly » rajoute des objectifs supplémentaires en mai 2013, en indiquant les pays devant compléter leurs programmes nationaux de lutte contre les MNT d’ici fin 2013.
  3. La WHO et les États Membres des Nations Unies se sont engagés à mettre en œuvre des programmes de prévention, exigeants toujours plus de soutien et de preuves cliniques.
  4. La WHO et les États Membres des Nations Unies réclament un soutien technique pour réduire la mortalité due aux maladies cardio-vasculaires (MCV) et atteindre leurs objectifs en matière de polychimiothérapie (PCT), d’hypertension, d’intégration de la prévention et des soins des MCV au sein des systèmes de santé, ainsi que d’autres secteurs clés.
  5. La WHO requiert un appui continu pour atteindre l’objectif « 25by25 » visé, c’est-à-dire 25 % de réduction de la mortalité d’ici 2025, et d’en assurer son intégration aux échéanciers de santé publique et de développement à l’échelle mondiale.

World Heart Federation

  1. La World Heart Federation accepte l’objectif de réduction de 25 % des maladies cardio-vasculaires.
  2. La World Heart Federation et ses membres préconisent l’intégration des MCV aux programmes de MNT démontrés scientifiquement efficaces et pleinement évalués.
  3. La World Heart Federation appui ses membres, les aidant à mettre en œuvre et à défendre les programmes de lutte contre les MCV et les MNT, et renforce ses partenariats en matière de recherche sur de grandes questions médicales.
  4. La World Heart Federation et ses membres proposent des formations professionnelles dans ces domaines, établissent des dossiers de presse pour les journalistes leur permettant ainsi d’offrir une meilleure couverture médiatique aux MCV et aux MNT, et mobilisent des ressources publiques et privées afin de soutenir le Programme de prévention de la fédération.
  5. La World Heart Federation maintient son partenariat avec la « NCD Alliance », et continue sa démarche de lutte contre les MCV à l'échelle internationale, réclamant toujours plus de soutien et d’actions.